12/02/2019


Lundi 16 décembre à 19 h, au cinéma Gaieté :

UNE FEMME EN GUERRE
de Benedikt Erlingsson

Version original avec sous-titres français.

Islande - France - Ukraine. 2018. 101 min. (G)
Avec
Halldóra Geirhardsdottir, Jóhann Sigurdarson, Juan Camillo Roman.

Derrière sa routine tranquille, Halla mène une vie de militante pour l’environnement, lancée dans une guerre secrète contre l’industrie locale de l’aluminium. Du vandalisme insignifiant au sabotage industriel, elle réussit à faire cesser les négociations entre le gouvernement islandais et une multinationale pour la construction d’une nouvelle fonderie. Alors qu’elle met au point sa plus grosse opération, la quinquagénaire reçoit un courrier qui va tout changer. Sa demande d’adoption a enfin été acceptée.

« Récit féministe dans l’ère du temps, UNE FEMME EN GUERRE donne le goût de résister, de refuser l’inéluctable. » (Martin Gignac, VOIR)

Lien pour bande-annonce (avec sous-titres)
https://www.youtube.com/watch?v=08OkDVUuybE

11/18/2019

Lundi 2 décembre à 19 h, au cinéma Gaieté :


MAD DOG LABINE
de Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard

Canada (Québec). 2018. 85 min. (G)
Avec Ève-Marie Martin, Zoé Audet, Charlotte Aubin.

Dans le Far West québécois, c’est le début de la chasse à l’orignal. Lindsay Labine et sa meilleure amie Justine volent des canettes de bières pour se payer des gratteux.

« Fondé sur une approche documentaire originale, cette chronique d’amitié adolescente ténue s’assortit d’une réflexion probante sur l’appartenance au territoire. Sympathique mais non sans longueurs, l’exercice profite du grand naturel des non-professionnelles Ève-Marie Martin et Zoé Audet, bien dirigées par les nouveaux venus Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard. » (Charles-Henri Ramond, Médiafilm)



11/04/2019



Lundi 18 novembre à 19 h, au cinéma Gaieté :



LES DRAPEAUX DE PAPIER
de Nathan Ambrosioni


France. 2019. 102 min. (G)
Avec Guillaume Gouix, Noémie Merlant, Sébastien Houbani, Jérôme Kircher.

Charlie se rêve artiste et peine à joindre les deux bouts. Quand son frère Vincent vient la retrouver après douze ans de prison, tout se bouscule. Charlie est prête à aider ce frère qui a tout à apprendre et dont la colère peut devenir incontrôlable.

« Le charme du film, primé au festival Premiers plans d’Angers, tient à la simplicité du projet, à son épure qui évite le cliché des retours en arrière, et à la qualité des interprètes – Guillaume Gouix et Noémie Merlant, qui forment un duo frère et sœur réussi. » (Clarisse Fabre, Le Monde)

10/21/2019


GAZA de Garry Keane et Andrew McConnell
Lundi 4 novembre à 19 h, au cinéma Gaieté.


Version originale avec sous-titres français. Irlande - Canada - Allemagne. 2019. 90 min. Documentaire. (G)

La vie quotidienne des citoyens de la ville de Gaza au-delà des décombres causés par les bombardements incessants.

« Avec une approche plus humaine que politique, les auteurs de ce documentaire sensible ont voulu redonner au conflit israélo-palestinien son vrai visage. Constitué d’une série de témoignages bouleversants, liés par les interventions d’un chauffeur de taxi bon enfant, GAZA est filmé à hauteur d’homme avec une caméra alerte et empathique, qui saisit avec une égale habileté les nuances de la lumière et des sentiments. » (Georges Privet, Médiafilm)

10/07/2019

À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS de Yan Giroux
Lundi 21 octobre à 19 h, au cinéma Gaieté.





Canada (Québec). 2018. 107 min. (13+)
Avec Martin Dubreuil, Céline Bonnier, Henri Picard.


Yves traîne sa valise chez qui veut bien l’accueillir pour se consacrer à sa poésie. Il arrive comme une tempête dans la vie de Dyane et de son fils Marc. Ce dernier est contaminé par l’esprit rebelle du poète tandis qu’Yves s’enlise dans un quotidien trop petit pour lui. Un film librement inspiré de la vie du poète Yves Boisvert.

« À tous ceux qui n’ont jamais lu l’œuvre d’Yves Boisvert, le film de Giroux ouvre une fenêtre d’une étrange beauté sur le parcours atypique d’un poète malheureusement disparu. » (Miryam Charles, Cinéfilic)

Lien pour bande-annonce

9/29/2019

LA FAVORITE de Yórgos Lánthimos
Lundi 7 octobre à 19 h, au cinéma Gaieté.


Version française. Grande-Bretagne - Irlande - États-Unis. 2018. 120 min. (13+)
Avec Olivia Colman, Emma Stone, Rachel Weisz.

XVIIIe siècle : l’Angleterre et la France sont en guerre. La reine Anne - dont la santé est fragile - laisse son amie gouverner pour elle, jusqu’à ce qu’elle tombe sous le charme d’une nouvelle venue. Oscar 2019 de la meilleure actrice : Olivia Colman.

« Les personnages féminins offrent au film l’une de ses plus belles qualités. Sans trop se soucier des hommes qui les entourent, ce sont elles qui font avancer (ou reculer) les affaires d’État. Le rapport de forces entre les deux sexes produira d’ailleurs les scènes les plus comiques du film. » (Miryam Charles, Cinéfilic)

Admission générale : 8$

Lien pour bande-annonce 

9/24/2019



COMPILATION REGARD 2019
Samedi 28 septembre à 19 h au Centre d’art le Barachois


CinémAlice, en collaboration avec la Ville de Matane pour les Journées de la culture, convie la population de La Matanie à la projection publique de la compilation des courts métrages gagnants de l’édition 2019 de REGARD – Festival international du court métrage au Saguenay.

Voici la liste des courts métrages qui seront présentés :

  • lE CHAMP DE MAÏS, réalisé par Sandhya Suri
  • RIVIERA, réalisé par Jonas Schloesing
  • À L'AUBE, réalisé par Anaë Bilodeau et Louis-Pierre Cossette
  • LE DÉMÉNAGEMENT, réalisé par Gabriel Vilandré
  • NURSERY RHYMES, réalisé par Tom Noakes
  • UNE SŒUR, réalisé par Delphine Girard

Durée totale (approximative) : 80 min
Visa : Général
Entrée libre

9/18/2019

DOGMAN de Matteo Garrone
Lundi 23 septembre à 19h, au cinéma Gaieté.



Version originale avec sous-titres français. Italie - France. 2018. 102 min. (13+)
Avec Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Nunzia Schiano.

Marcello, toiletteur pour chiens apprécié de tous dans sa banlieue, voit revenir de prison son ami Simoncino, ancien boxeur accro à la cocaïne, qui brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle.

« Le réalisateur pose une question très simple, à laquelle aucun spectateur ne peut échapper : que feriez-vous si vous étiez poussé à bout? À la différence de GOMORRA, l’avènement de cet étau qui se referme est beaucoup plus graduel et d’autant plus retentissant qu’il s’ancre dans le contexte d’une petite vie bien banale. » (Ambre Sachet, Ciné-Bulles)

9/15/2019

DECASIA de Bill Morrison


Sans dialogue. États-Unis. 2002. 67 min. Found footage.

Ce long-métrage expérimental est réalisé à partir de films à base de nitrate datant de la première moitié du 20e siècle. Partiellement décomposées, les images récupérées par le cinéaste se succèdent sur une musique originale de Michael Gordon.

Cinéaste américain expérimental, Bill Morrison s’intéresse à la mémoire et au temps qui passe. Ces thématiques prennent forme par le biais du collage et du montage de films d’archive.

Sélectionné pour préservation par le National Film Registry du National Film Preservation Board en 2013.

Présenté le 16 septembre au cinéma Gaieté, à 19h. En collaboration avec l'événement PHOS.

GRATUIT.

9/02/2019

PROGRAMMATION AUTOMNE 2019



Programmation régulière (19h au Cinéma Gaieté / 8$)

9 septembre :     La femme de mon frère de Monia Chokri
23 septembre :   Dogman de Matteo Garrone
7 octobre :          La favorite de Yorgos Lanthimos
21 octobre :        À tous ceux qui ne me lisent pas de Yan Giroux
4 novembre :      Gaza (documentaire) de Garry Keane et Andrew McConnelle
18 novembre :    Les drapeaux de papier de Nathan Ambrosioni
2 décembre :      Mad Dog Labine de Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard
16 décembre :    Une femme en guerre de Benedikt Erlingsson


Collaboration : PHOS

11 septembre : AU PAYS DE ZOM de Gilles Groulx – Avec Joseph Rouleau
Au salon de dégustation de La Fabrique / 20 h / Gratuit

16 septembre : DECASIA (documentaire) de Bill Morrison
À la salle no 1 du Cinéma Gaieté / 19 h / Gratuit

21 septembre : LE VENT DU WYOMING d’André Forcier (présence du cinéaste)
À la salle Lucien-Bellemare du Cégep / 13 h / Gratuit


Les Journées de la culture

28 septembre : COMPILATION REGARD 2019
Courts métrages gagnants du Festival REGARD au Saguenay.
Au centre d’art le Barachois / 19 h / Gratuit

1/05/2018

PROGRAMMATION HIVER 2018



 22 janvier      LE SENS DE LA FÊTE, comédie d'Éric Toledano et Olivier  Nakache
5 février         BARBARA, drame biographique de Mathieu Almaric
19février       AURORE, comédie dramatique de Blandine Lenoir
5 mars          MON ROYAUME EN FLORIDE, drame de Sean Baker
19 mars        L'AUTRE CÔTÉ DE L'ESPOIR, comédie dramatique d'Aki Kaurismaki
2 avril          LE JEUNE KARL MARX, fiction historique de Raoul Peck
16 avril        PETIT PAYSAN, thriller agricole d'Hubert Charuel
30 avril        UNE FAMILLE SYRIENNE, drame de Philippe Van Leeuw
7 mai           LE  SILENCE DE LAWRENCE , documentaire de Guillaume Lévesque

9/12/2017

PROGRAMMATION AUTOMNE 2017


11 septembre     PATIENTS comédie dramatique de Grand Corps Malade et Mehdi Idir
25 septembre     MA LOUTE  comédie de Bruno Dumont
9 octobre            MENASHE drame de Joshua Z. Weinstein
23 octobre          ET AU PIRE ON SE MARIERA  drame de Léa Pool
6 novembre        LES ROIS MONGOLS drame de Luc Picard
20 novembre      120 BATTEMENTS PAR MINUTE drame de Robin Campillo
4 décembre         THE SQUARE drame de Ruben Östlund
11 décembre       LA PASSION VAN GOGH animation de Dorota Kobiela et Hugh Welchman


7/18/2017

CINEMA PLEIN AIR AU PARC DES ÏLES


 Près du Pavillon des baigneurs, au Parc des îles. Gratuit. À la brunante (20h30 et plus...)
Apporter votre chaise pliante et une couverture pour plus de confort. Nourriture et breuvages disponibles sur place.
Remis au lendemain en cas de pluie.




17 juillet

LA TORTUE ROUGE de Michael Dudok de Wit

Sans dialogue. France­–Belgique–Japon. 2016. 80 min. Animation. (G)

À travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, ce film raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain. « Ce somptueux film d'animation est bien plus qu'un récit écolo comme les autres. Il s'enivre de la beauté des éléments, du vivant comme du minéral, avec la force des grands récits mythologiques. » (Cécile Mury, Télérama).
« La mise en scène impressionniste de Michaël Dudok De Wit aborde avec audace la question de la survie, du renoncement, de l’acceptation de l’autre, d’une nature toute-puissante, polymorphe et destructrice, sur une musique envoûtante. » (Stéphanie Belpêche, Le Journal du Dimanche).
Prix Spécial du Jury – Un certain regard – Festival de Cannes 2016.
 


24 juillet


LE FILS DE JEAN de Philippe Lioret

France–Canada (Québec). 2016. 90 min. (G)
Avec Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Thérèse Fortin, Catherine de Léan

À trente-cinq ans, Mathieu ne sait pas qui est son père. Un matin, un appel téléphonique lui apprend que celui-ci était canadien et qu’il vient de mourir. Découvrant aussi qu’il a deux frères, Mathieu décide d’aller à l’enterrement pour les rencontrer. Mais, à Montréal, personne n’a connaissance de son existence ni ne veut la connaître. Il se retrouve en territoire hostile.
« C’est véritablement un travail d’orfèvre que ce film, où chaque réplique, chaque cadrage, chaque silence est finement ciselé. Il s’en dégage un véritable amour du métier, tant de la part du cinéaste que de ses interprètes. » (Marie Claude Mirandette, Ciné-Bulles)
Iris du meilleur acteur 2017 pour Gabriel Arcand
 


31 juillet 


PATIENTS de Grand Corps Malade ET Mehdi idir

France. 2017. 110 min. Avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly .(G)   

Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Patients est l'histoire d'une renaissance, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.
« Leçon de courage qui ne pèche jamais par excès de subtilité, Patients nous fait découvrir de jeunes interprètes à la bouille inconnue, tous d’une grande vérité, appuyés par des acteurs de métier qui donnent beaucoup de noblesse à ces jeunes corps malades. » (André Lavoie, Le Devoir)
 


7 août  (soir de pleine lune)


E.T. l’extra-terrestre de Steven Spielberg
États-Unis.1982.120 min. Avec Henry Thomas, Drew Barrymore. G.

Une soucoupe volante atterrit en pleine nuit près de Los Angeles. Quelques extraterrestres, envoyés sur Terre en mission d'exploration botanique, sortent de l'engin, mais un des leurs s'aventure au-delà de la clairière où se trouve la navette. Celui-ci se dirige alors vers la ville. C'est sa première découverte de la civilisation humaine. Bientôt traquée par des militaires et abandonnée par les siens, cette petite créature apeurée se nommant E.T. se réfugie dans une résidence de banlieue.

Elliot, un garçon de dix ans, le découvre et lui construit un abri dans son armoire. Rapprochés par un échange télépathique, les deux êtres ne tardent pas à devenir amis. Aidé par sa sœur Gertie et son frère aîné Michael, Elliot va alors tenter de garder la présence d'E.T. secrète.